Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Labellebleuebaleine
  • Labellebleuebaleine
  • : Des trucs et des bidules
  • Contact

Profil

  • la belle bleue baleine
  • oui
  • oui

Recherche

Archives

Pages

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 18:11

Voici une note qui était restée à l'état de brouillon depuis le mois de mai. Je la complète un peu et la publie telle quelle, même s'il manque une conclusion. Pour l'instant, la conclusion n'est pas arrivée, j'allaite encore ma petite fille, même si ça devient un peu moins régulier (elle a 3 ans et 8 mois).

 

 

 

Ce sujet est de plus en plus souvent abordé par les médias, et je fais partie de celles qui relaient des informations le concernant.

D'aussi loin qu'il m'en souvienne, j'ai désiré avoir des enfants et les allaiter, pour moi c'était une évidence, une des rares certitudes que j'avais d'ailleurs. Donc, ça, c'est fait. Trois fois. Quand le moment est venu d'allaiter mes enfants, je n'avais pas d'idée préconçue sur le "comment" et le "combien de temps", ni même sur le "pourquoi".

 

Pour le "comment", j'ai eu la chance d'avoir de bonnes indications à la maternité et d'ignorer tous les écueils susceptibles d'interférer avec l'allaitement. J'ai eu aussi accès à des vidéos explicatives, et j'ai ainsi pu me passer des conseils d'autres personnes. Avec le recul, je me rends compte qu'il y a eu quelques erreurs, mais ça ne m'a pas empêchée d'allaiter 9-10 mois mes deux premiers enfants à une époque où ça ne se faisait vraiment pas.

 

Pour ma petite dernière, j'ai eu envie de vivre l'expérience encore une fois, mais de façon plus complète, mieux informée, mieux soutenue, et j'ai assisté à des réunions de la Leche League. Là, j'ai découvert toutes sortes de mamans, dont des mamans allaitant des bambins, voire deux enfants à la fois. Le tout dans une ambiance de partage d'expériences individuelles et au besoin de théorie et d'explications pratiques.

 

 

Et pour "combien de temps" ? Quand on dépasse la durée du congé maternité, c'est déjà vu d'un drôle d'oeil. Pour ma part, la première fois, j'étais allée voir le médecin la veille de mon retour présumé au travail : j'allaitais encore mon fils à 100 % et étais un peu déboussolée. Le médecin m'a donné sans hésitation une prolongation de un mois, justifiée par ma césarienne (c'est un prétexte bien toléré pour une prolongation de congé maternité). J'ai ensuite pris consciemment la décision que j'avais déjà prise sans me le dire : j'ai démissionné.

Donc, quelle durée pour l'allaitement ? Au début des années 90, l'âge charnière était 4 mois, maintenant c'est plutôt 6 mois. Quand j'ai dépassé les 4 mois, on s'est étonné dans mon entourage. Mais je ne voyais pas pour quelle raison arrêter. Et j'ai continué. J'ai pourtant lourdement insisté pour donner à mon fils au moins un biberon de lait en poudre par jour, histoire de pouvoir le confier à quelqu'un si besoin. Entre 0 et 4 mois, il a refusé tous les biberons de lait 1er âge. A partir de 4 mois, il a accepté des biberons de lait 2e âge. Son père et moi avons goûté : le lait 2e âge était quand même nettement moins mauvais que le lait 1er âge. Pour notre fille, 2 ans plus tard, nous n'avons essayé les biberons qu'à partir de 4 mois, directement avec le lait 2e âge, mais la chipie a été encore plus rétive que son frère et n'a jamais voulu de ce lait pas bon. D'elle-même elle n'a rien voulu d'autre que mon lait jusqu'à 6 mois, et je lui ai proposé plein de trucs pourtant. Vu qu'elle régurgitait et que le lait maternel vomi sent vraiment moins mauvais que le lait de vache (encore un avantage du lait de mère dont on parle trop peu !), je n'ai pas trop insisté non plus.
En tout cas, la dernière âgée de 3 ans et 3 mois tète encore, et ça je n'aurais même pas pu le concevoir quand j'ai commencé !

 

Car on dit souvent "pourquoi allaiter ?". Mais rarement : "pourquoi arrêter ?" Quand des proches m'ont demandé si je ne pensais pas arrêter, j'ai répondu :" pour quoi faire ?" Parmi les arguments possibles, personne n'a osé en invoquer, je devais avoir l'air assez farouche. ;-) . Sauf un pédiatre qui dans les 5 premières minutes du premier entretien, comme je lui ai annoncé la couleur, qui s'est exclamé : "Mais pourquoi voulez-vous la garder à l'état de bébé ?" Puis un peu plus tard : "Quelle est la place du mari dans tout ça?" Deux questions qui tuent et auxquelles il est difficile de répondre sans préparation.

(NB : ce pédiatre ne m'a pas revue, faut quand même pas me prendre à rebrousse-poil à ce point. Mais qu'est-ce que ça peut bien leur faire ce qu'on fait de nos seins à tous ces médecins ?! )

 

Pourquoi allaiter donc.

Parce que c'est bien. C'est pratique. C'est naturel. Ca nourrit et protège le bébé pour pas cher. Ca permet au corps de la mère de se remettre en douceur de la grossesse et de la naissance. Ca crée des liens. Ca permet de se rendormir sans problème car on secrète des endorphines, cool ! Et même parfois on a l'impression d'avoir de la potion magique ou un super-pouvoir, c'est agréable de se sentir bonne à quelque chose !
Et même, continuer avec un jeune enfant a aussi des avantages, notamment quand il rentre explosé de fatigue de l'école : une petite tétée et le voilà appaisé, prêt à poursuivre la journée sans grimper aux rideaux.
Quand je lis que Claude Halmos (que j'aime bien par ailleurs en général) dit que téter trop longtemps empêche les enfants de parler, je ricane : les miens ont tous parlé tôt, bien et même beaucoup. Pourquoi vouloir absolument déformer la réalité pour la faire coller à des théories obsolètes (la théorie freudienne en l'occurrence).

 

 

 

http://editionsduhetre.fr/?page_id=405

 

http://editionsduhetre.fr/wp-content/uploads/2011/03/Allait%C3%A9s-des-ann%C3%A9es-couv3-207x300.jpg

 

 

Maternage : quand j'ai commencé à bloguer et parcourir des blogs en 2005, j'ai remarqué qu'il était souvent fait mention à une nouvelle mode, "le maternage", apparue selon les journalistes au début des années 2000. Vu ce qui était décrit, j'ai reconnu ma façon de faire avec mes enfants au début des années 1990, et une amie blogueuse m'a dit en avoir fait autant avec les siens au début des années 80. A croire que ces jeunes femmes pensaient que le monde avait commencé avec elles. En fait, la différence c'est que maintenant cette pratique porte un nom : le "maternage proximal". Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, j'ai pratiqué du maternage proximal sans le savoir. Super !

Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 17:42

c'est que ce sont les sociétés qui allaitent...

et la nôtre n'est pas encore très ouverte.

http://blog.editionsduhetre.fr/wp-content/uploads/2010/09/212727747811.gif clic

 

 

 

Citations :

page 74 : "L'industrie agro-alimentaire est la seule force organisée [...] qui fasse concurrence à Dame Nature pour la dépouiller de ses parts de marché"

 

page 87 : "L'une des tâches les plus importantes à accomplir est de jeter le lait industriel à bas de son piédestal nutritionnel totalement usurpé" (ie passer de l'appellation "meilleure solution nutrionnelle pour remplacer le lait maternel" à "moins mauvaise solution"...)

 

page 97 "Si nous voulons sortir définitivement le lait industriel du placard de la cuisine pour le reléguer une fois pour toute là où est d'avord apparu -dans l'armoire à pharmacie uniquement pour les cas d'urgence- , il faut modifier radicalement l'approche de la population, des professionnels de santeé et des politiques."

 

page 107 : "Si vous croyez que l'éducation coûte cher, essayez donc l'ignorance." Dereck Bok (ex président de Harvard)

 

 

Le problème avec l’allaitement - Réflexion personnelle

de James Akré

4è de couverture :

Dans ce plaidoyer optimiste pour une culture de l’allaitement maternel, James Akré nous livre le point de vue original du sociologue sur ce comportement humain, à la fois biologiquement déterminé et socialement codifié, et les raisons de la désaffection de notre époque moderne pour ce geste ancestral d’amour envers nos enfants.

De cette réflexion abondamment documentée, il conclut que : . ce ne sont pas les mères qui allaitent ou pas, en définitive ; . le slogan "le sein c’est plus sain" est tout à fait dépassé ; . le principal obstacle à des allaitements plus nombreux et plus longs est l’ignorance à l’échelle de toute une société ; . les professionnels de santé, trop frileux pour admettre les risques du non-allaitement, n’ont plus aucune excuse pour ne pas soutenir systématiquement et en première intention l’allaitement maternel ; . il faut remettre le lait industriel à sa juste place, à savoir celle d’un système de nutrition à n’utiliser qu’en cas d’urgence ; nous pouvons renverser la tendance dans le temps relativement court d’une seule génération si nous agissons adéquatement.

A tous ceux qui veulent œuvrer pour cette révolution culturelle, ce livre propose de nombreuses idées pratiques pour agir aux niveaux individuel, social et politique en faveur du retour à ce que Dame Nature a testé et approuvé depuis plus de 200 000 ans, l’allaitement des petits humains.

Présentation de l’éditeur :

Malgré ce que pourrait suggérer le titre, James Akré n’a aucun problème avec l’allaitement, bien au contraire !

Il se définit lui-même comme un membre du "Collectif international de soutien à l’allaitement maternel" et appelle à la mobilisation quiconque reconnaît le droit des enfants à être allaités.

L’auteur envisage l’allaitement davantage comme un enjeu social que comme une question de choix personnel. Car ce ne sont pas seulement les mères qui allaitent ou pas. Si on se place du point de vue des sociétés, on peut dire qu’il existe des cultures d’allaitement et des cultures de non-allaitement.

En effet, les normes culturelles d’une société donnée déterminent les comportements et les choix des mères. Il est naturel d’adopter les comportements culturellement valorisés de la société à laquelle on appartient. Ainsi, bien qu’il soit intellectuellement admis que "le sein, c’est plus sain", le lait industriel est toujours considéré comme une solution alternative saine et sans dangers.

James Akré ne craint pas d’affirmer que cette croyance est erronée : ce n’est pas tant l’allaitement qui est meilleur pour la santé que le lait industriel, donc le non-allaitement, qui est nocif.

Il est urgent que nous retournions à la norme biologique des mammifères que nous sommes, en ce qui concerne l’alimentation des petits de notre espèce, si nous souhaitons donner à nos enfants les moyens d’accéder à une santé optimale.

Ce texte optimiste nous montre que la révolution culturelle est possible en un temps relativement court et offre de nombreuses idées pratiques pour agir aux niveaux individuel, social et politique.

En réalité, la révolution est déjà en marche !

Traduit de l’anglais par Violaine Bideaux-Petit

Editions du Hêtre, 2009

http://www.idees-parents.com/Le-probleme-avec-l-allaitement

 

Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 23:04

En ce moment, Poussin (3 ans) adore regarder un petit livre/fiches qui a appartenu à sa grande soeur :

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41EHHQ4N6QL._SS500_.jpg

Les petites bêtes de la campagne - Editions Milan ©1998

 

Chaque page présente un insecte différent, certains très connus comme la guêpe ou la mouche, et d'autres plus "inhabituels" tels le cercope rouge ou la lithobie. Elle aime bien faire semblant de ne pas reconnaître la coccinelle ou me montrer "le moustique qui pique les fesses" (en effet, j'ai récemment été outrée de m'être fait piquer à travers le tissu du fauteuil + le jean + la culotte, et j'en ai parlé plusieurs fois !)

Voilà encore un objet que je n'aurais jamais eu l'idée de lui présenter dès maintenant et qui pourtant la passionne. Le format est intéressant également, ce sont des fiches cartonnées qui s'ouvrent en éventail et tiennent bien dans les petites mains.

Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 00:36

Vu tout à l'heure (le 9 octobre 2010) chez Catherine Dumonteil Kremer :

(et revu tout à l'heure chez evaart) :

 

« Vous ne marcherez pas toujours dans la lumière du soleil avec une douce petite main se nichant dans chacune des vôtres, ni n’entendrez de petits pieds trottinant à vos côtés, et de petites voix impatientes posant des questions et babillant de mille et une choses dans une excitation sans fin.
Vous ne verrez pas pour longtemps ce visage confiant tourné vers vous et cherchant votre regard, ni ne sentirez ces petits bras autour de votre cou et les tendres lèvres pressées sur vos joues, ni ne verrez cette petite forme agenouillée à côté de vous et murmurant des prières d'enfant dans votre oreille.
Aimez et gagnez leur amour et comblez-les de tous les trésors de votre cœur. Remplissez-les journellement de bonheur et partagez avec eux leur joie et leurs délices innocentes.
Avant même que vous ne vous en rendiez compte, cela sera déjà envolé ainsi que tous ces avantages pour toujours ».

texte d'Abdu'l-Baha,1895 


En faisant une recherche sur G**gle, j'ai trouvé que ce texte avait été repris dans un tas de blogs sympas (forcément, nos idées sont en phase !)

J'ai quand même recherché qui était Abdu'l Baha et découvert le bahaïsme . Merci Wikipedia. Cette nouvelle religion a l'air assez ouverte, avec un bémol pour la sexualité et certains droits des femmes. Mais on a vu nettement pire.



Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 23:35

Publié sur FB tout à l'heure :

‎"Quel âge tu as ?" fait Poussin en mesurant mon bras avec un mètre ruban qu'elle baptise "thermomètre".
Il va falloir que je remette un peu d'ordre là-dedans...
  • 3 aiment ça.
    • Cerysette DesBois: lol ♥
       
    • Quintescent De Chez Quintescent : A vue de nez, 70kg


    • Mae Maevina : merci, c'est là que je descends!
    Labelle Bleue
    Poussin joue à ranger une mallette de docteur virtuelle, et me demande les noms des différents objets qui s'y trouvent. Arrive le tour du stéthoscope (qu'elle appelait jadis un "écouter-le-coeur"), et elle répète : "un télescope"...
  • Jj B Dit : aime ça.
  • Quintescent De Chez Quintescent  : Elle ira loin car elle voit loin

  • Labelle Bleue : JJB> la culture familiale transparaît dans les mots d'enfants ;-)
  • Labelle Bleue : Quinté> Bien vu !
Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 20:25
Ce matin, Poussin accompagnait sa maman à une réunion de mères allaitantes. Vers midi, elle commençait à avoir faim. Et de réclamer "du papier à manger"...
comme la petite fille à côté ... qui était en train de déguster une galette de riz soufflé.
From Facebook , le 16 février 2011
Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:13

Publié dans le blogbbmontessori :

 

Aujourd'hui, je vais vous parler de la dernière idée de ma maman (qui avoue l'avoir empruntée sur le net). Souvenez-vous, l'été dernier, elle m'avait fait découvrir une nouvelle texture, qui m'avait modérément emballée.

Elle a recommencé, et là ça m'a mieux plu. Elle y a introduit des variantes : un plateau qui brille dans lequel on peut se voir (idée vue ), du colorant alimentaire (idée vue au même endroit, mais elle avait oublié la variante ultra colorée qu'il faudra expérimenter une autre fois). Et même des paillettes qui scintillent.

Concentration
Concentration

Ravissement
Ravissement
Débordement
Débordement
concentration, ravissement et débordement
concentration, ravissement et débordement

J'y ai passé de longues et délicieuses  minutes, et maman a même fini par jouer avec moi et n'arrivait plus à s'arrêter non plus : c'est doux !

Maman s'y met
Maman s'y met

Samedi dernier, on a reçu des copains, on était beaucoup, et on a encore fait de la mousse. Ils ont beaucoup apprécié eux aussi, aussi bien le copain de 2 ans et 3 mois que les grandes copines de 6 ans 1/2.

Découverte
Découverte

A la fin, il en restait deux qui étaient très absorbés par leurs sensations et leurs découvertes. Leur papa leur a dit d'arrêter parce qu'il était l'heure de rentrer, mais leur maman lui a dit : "Attends, regarde comme ils sont concentrés sur leur activité."

Concentration
Concentration

Alors le papa a attendu.

BBF/Poussin
BBF/Poussin
Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 15:35

Si vous aussi vous voulez compter les lettres avec la dame noire, c'est par ici :

http://www.academie-en-ligne.fr/Ecole/RessourcesInformatives.aspx?PREFIXE=AL5FFCP&CONCEPT=AL5FFCP-INTR-192260-1#ancre1

 

Ceci dit, je ne suis pas trop d'accord avec la dame noire quand elle dit "nom des lettres" et qu'elle donne leur son, et qu'elle prononce B "beuh" etc... (voir les consonnes ici  )

 

 

http://www.academie-en-ligne.fr/Ressources/5/FFCP/MEDIAS/IMAG-f3019fc6-e5c1-47bb-ba19-6a11d54b0259.jpg

 

http://www.academie-en-ligne.fr/

Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 00:20

Peu douée de mes dix doigts, je reste parfois baba devant les réalisations des autres. Ces petits sacs colorés ont retenu mon attention, et j'ai bien envie d'en faire moi aussi. D'autant qu'ils peuvent servir à plein de jeux sympas, détaillés dans l'article (c'est en anglais) :

 

http://childmadetutorials.blogspot.com/2011/02/bean-bag-gaming.html

 

http://1.bp.blogspot.com/_HNpYO91v4BA/TVC2Z_t37II/AAAAAAAAB14/0iF9b_NhSCk/s400/bean_bags_2.jpg

Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 15:36

Après avoir visionné de nombreux épisodes de Peppa cochon, en français et aussi en anglais car il y a plus d'épisodes en anglais sur le net, Poussin vient de faire sauter ses poupées dans les flaques de boue.

 

bottes-poupees-intnt.jpg

 

A présent, elle est en train de nettoyer les bottes avec une petite éponge, sur un petit plateau avec de l'eau qu'elle a versée avec un petit pichet... Bref, une jolie activité de type montessori qui rejoint l'imaginaire...

 

lavage-bottes-intnt.jpg

 

Et en passant, elle "presse l'éponge" dans le salon, sans tablier en plastique ni serpillère sous la table...

 

presser-l-eponge-intnt.jpg

 

L'inspiration :

 


 
Repost 0
Published by la belle bleue baleine - dans Poussin
commenter cet article